Les Pilleurs de l'Ombre
Bienvenue sur le forum des Pilleurs de l'Ombre !

Les Pilleurs de l'ombre est une confrérie présente sur le Seigneur des anneaux Online, sur le Serveur Sirannon.

Envie de rejoindre notre confrérie ? Venez vous vous inscrire dans DEMANDE DE RECRUTEMENT.

Inscrivez vous avec votre nom de personnage principal.


Chaque être a sa destinée propre. Le seul impératif est de la suivre et de l'accepter, où qu'elle mène.

Même parmi les Ombres.

(adoptez adblock plus pour ne plus être géné par la pub )


 

Partagez | 
 

 Manphor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Démon/Démone de l'Obscurité
Messages : 2573
MessageSujet: Manphor   Jeu 15 Aoû - 10:43

Biographie de Manphor

Manphor est né d'une union entre une elfe des Bois d'Or : Taïla, et un elfe de la Forêt Noire: Oalas. Il porte ses cheveux blonds jusqu'aux épaules, il a des yeux bleus, un regard très vif, et il possède un charisme exceptionnel. 

Manphor, étant déjà d'une beauté rare, fut également un grand passionné de lecture, et ce fut un jeune elfe très intelligent.

Ce jeune elfe eut à cette époque 1236 ans. Et à cette époque, dame Galadriel décida de lui parler. Le jeune elfe avait déjà remarqué que la Dame le surveillait sans cesse depuis sa très longue jeunesse, mais jamais il n'avait osé lui en parler.
Alors qu'elle le conduit à son jardin, Dame Galadriel demanda à Manphor de regarder dans son miroir magique, ce qu'il fit : 

Il y vit alors une grande partie de son avenir, qui ne réservait guère du bonheur et de joie : il se voyait dans une terre avide et sombre, rempli de cendre et de maléfices, et se faisait tuer, par une lame sombre, qui le torturait, le faisait souffrir... Il était en train de mourir atrocement...

Il poussa un cri, et détacha ses yeux du miroir. Des larmes coulaient le long de ses joues et la peur l'emplissait de tout son corps.

-Manphor, vous êtes condamné à mourir, en Terre du Milieu... Je suis désolé...

-Pourquoi moi ? Demanda-t-il.

-Parce que c'est votre destin, rien n’arrive par hasard Manphor, si vous devez mourir de cette façon, c'est qu'il y a une utilité.

-Je comprend.

Et c'est ainsi que Manphor partit, tête basse...

Pendant de nombreux jours, de nombreux mois, de nombreuses années, il pleura... non pas pour  son sort, mais la raison était qu'il allait quitter la Lorien, et perdre tout ce qui lui était cher en Terre du Milieu...

Mais un jour, le Valar Yavanna, qui se baladait dans la Lorien à ce moment, découvrit alors cet elfe, pleurant dans une clairière. Elle eut pitié de ce elfe, elle qui n'avait jamais vu quelqu'un ayant autant de malheur. Elle s'avança vers lui...

Manphor leva la tête, et vit la Valar, de toute beauté, dans sa splendide robe verte, possédant de longs cheveux bruns se mêlant à la brise du vent, de son regard vert plein bonté le regardait.

-Que me voulez-vous ? Demanda-t-il.

-Je veut t'offrir un cadeau, un présent pour que tu puisse te rendre utile dans les derniers moment de ta vie...

-Un présent ? Mais qui êtes-vous ?

-Je suis Yavanna, Valar de la Nature, mais tu dois sûrement savoir qui je suis...

Manphor n'y cru pas, comment Yavanna pouvait se trouver dans lui, devant un elfe aussi basique que lui, comment ?

-Je ne vous crois pas !

-Vraiment ? Alors pourquoi est-ce que je ressens en toi de la détresse envers moi ?

Manphor ne dit rien.

-Je veux t'offrir le don de pouvoir contrôler les forces de la nature. Mais si je t'offre se don, ce n'est pas pour t'en servir pour tes fins personnels, mais pour aider les Peuples Libres dans leur guerre... je veux que tu aille répandre la paix dans la Terre du Milieu. En serais-tu capable ?

-Je le ferai Valar Yavanna, je vous montrerais ma gratitude envers votre bonté en réduisant à néant les forces de Sauron.

Alors, Yavanna fit apparaître dans sa main un collier, où le pendentif de la feuille de la Lorien reposait. Elle le donna à Manphor.

-Je dois m'en aller Manphor, quand tu sera prêt, pars aider les Peuples Libres dans cette guerre. Puisse les étoile de Varda veiller sur toi pour toujours.

-Au revoir ! Et merci pour tout !

La dame se volatilisa. Manphor décida alors de s'entraîner tout de suite à maîtriser les forces de la nature.

Très vite il appris à les maîtriser, et décida alors de commencer à les mettre en œuvre. Pendant plusieurs mois il commença à être le sujet principal des elfes de la Lothlorien lors des discutions pour ses actes de bonté et d'aide. Il devint un guérisseur hors pair, soignant les blessures des elfes rapidement. Il devint aussi enseignant pour les jeunes elfes, grâce à ses connaissance au niveau de l'histoire de la Terre du Milieu.

Le soir, il amusait les enfants en faisant faire des tours à son nouvel ami corbeau : PicBec, et les adultes se faisaient une joie immense de regarder ses fabuleux tours de magie.

Mais soudain, un jour, Dame Galadriel convoqua Manphor. Elle lui annonça alors qu'elle souhaitait qu'il fasse la rencontre du seigneur de la Forêt Noire, Thranduil. Elle lui offrit alors avant de partir un magnifique bâton ensorcelé afin qu'il dispose d'une arme pendant son voyage.

Il rentra chez lui pour préparer ses affaires. Son père Oalas, lui annonça qu'il pourrait rencontrer sa tante : Veliana, ainsi que sa cousine : Lyrhil. Il dit au revoir à sa famille et sortit de la maison.

Il partit au port où une barque l'attendait. Il monta dedans et traversa alors le Fleuve séparant la Forêt Noire à la forêt d'Or. Il contempla une dernière fois sa demeure où il avait vécu tout ce temps...

Quelques minutes plus tard, il atteignit la berge de l'autre rive. Un petit campement y était siégé.

Il partit pour les écuries où il monta sur une monture noire. Il parcourra alors la Forêt Noire pendant de nombreux kilomètre avant d'arriver en la demeure de Thranduil où il traversa de nombreux endroit sombre et effrayant, mais il ne se retourna pas, jusqu'à être arrivé à destination. Ce lieu n'était pas aussi beau que celui où il avait vécu, mais il était tout de même convenable pour un elfe de vivre ici. Des gardes l'amenèrent au seigneur de cette forêt. Il se présenta et Thranduil lui souhaita la bienvenue. Ils discutèrent pendant deux bonnes heures, puis Manphor fut libéré afin de vaguer à ses occupations dans ce lieu. Il croisa de nombreux elfes, sur son chemin, jusqu'à ce qu'il tombe sur une jeune personne portant un cerf sur son épaule, un arc à la main. Ses boucles noirs tombaient sur son visage tel un cascade et ses yeux étincelaient d'un courage et d'une bravoure intérieur n'ayant nul égard.

-Bonjour ! Dit Manphor.

La jeune elfe détourna le regard vers Manphor.

-Bien le bonjour ! Dit-elle, je ne vous ai jamais vu avant, vous venez d'autre part n'est ce pas ?

-Oui, en effet, je viens de la Lothlorien, je suis Manphor, maître du savoir, et vous ?

-Vous... tu es mon cousin alors !

Manphor montra une tête surprise.

-Tu es Lyrhil ?

-Oui !

Les deux jeunes gens sautèrent de joie à cette retrouvaille. Ils décidèrent de discuter alors à l'extérieur de la ville. Ils s'assirent sur un tronc d'arbre tombé. Ils parlèrent alors de nombreuses heures jusqu'à ce que tout à coup, une troupe d'orcs firent leur apparition. Lyrhil sortit son arc et combattit. Manphor décida de lui venir en aide, et jeta de nombreux sorts. En quelques secondes, il ne resta plus que des corps d'orcs au sol.

Lyrhil, après avoir rangé son arc, regarda Manphor, et lui dit :

-Tu es plus puissant qu'il n'y paraît !

Elle décida alors de le présenta à quelqu'un. Elle siffla, et un oiseau vint se poser sur son bras, elle lui chuchota un message dans son oreilles et puis le lança dans le vent pour qu'il puisse aller délivrer le message.

Quelque jours plus tard, des cavaliers arrivèrent à la demeure de Thranduil. Lyrhil présenta alors à Manphor la chef et les officiers de la confrérie dont elle faisait partie : Les pilleurs de l'ombre, ayant pour but de piller au ennemis leurs plus précieux présents ! Elle présenta Anamaria, la chef, cambrioleuse exemplaire de la confrérie, Horukya l'intendant, dont la lame impressionnante semblait avoir tué beaucoup d'ennemis, Lym, chapionne de renom, étant aussi en couple avec Horukya. Lyrhil présenta aussi Yann, grand rôdeur et habile archer, et enfin, Arenna, chasseuse elfe dont la bravoure se sentait en elle.

Manphor serra la main de chaque officier, jusqu'à ce que son regard se posa une Arenna, jamais de sa longue vie il n'avait rencontré une personne aussi belle et rayonnante. Il contempla ses longs cheveux noirs, son regards teinté de bleu, son visage pâle comme la neige, son sourire délicat...

Il s’agenouilla et lui pris sa main et la baisa.

Les autres officiers la regardait bizarrement. Celle ci fit un rire gêné.

-Ravi de vous rencontrer belle Arenna !

-Appelez moi Arenna tout court, dit elle alors qu'il se relevait.

Il lui sourit, puis quitta la pièce pour aller se balader. Les officiers et leur chef parlèrent alors pendant une bonne heure, puis annoncèrent leur verdict, Manphor était accepté dans la confrérie des pilleurs.

Il les remercia tous chaleureusement, et il admira une dernière fois Arenna, avant de monter sur son cheval et de suivre ses nouveaux compagnons...


_________________


"Tuer avant d'être tué"


Dernière édition par Yannou le Sam 14 Déc - 20:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Manphor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Pilleurs de l'Ombre :: 
Role - Play et artistes
 :: BACKGROUND DES PERSONNAGES
-
Sauter vers: