Les Pilleurs de l'Ombre
Bienvenue sur le forum des Pilleurs de l'Ombre !

Les Pilleurs de l'ombre est une confrérie présente sur le Seigneur des anneaux Online, sur le Serveur Sirannon.

Envie de rejoindre notre confrérie ? Venez vous vous inscrire dans DEMANDE DE RECRUTEMENT.

Inscrivez vous avec votre nom de personnage principal.


Chaque être a sa destinée propre. Le seul impératif est de la suivre et de l'accepter, où qu'elle mène.

Même parmi les Ombres.

(adoptez adblock plus pour ne plus être géné par la pub )


 

Partagez | 
 

 Halvart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Démon/Démone de l'Obscurité
Messages : 2563
MessageSujet: Halvart   Sam 14 Déc - 20:59

Biographie de Halvart

Au sud de la Terre du Milieu vivait un peuple : Les Haradrims.

Vivant dans l’Harad, situé au sud du Gondor et du Mordor, les Haradrims, dans le Proche Harad, était des nomades, parcourant des régions désertiques à la recherche d’eau et de nourriture. On disait que l’Extrême Harad, beaucoup plus au sud, abritait des forêts denses.

Le peules des Haradrims portaient des tenues rouges, doré ou sombre, ayant une affection pour l’or et l’airain (utilisant d’ailleurs l’airain pour la fabrication de certaines cuirasses). Ils avaient la peau noire et basanée, et leurs cheveux sont souvent de la même couleur.

Lors du Troisièmes Âge, à plusieurs reprises, le Mordor a fait appel à leurs célèbres armées composées de puissantes cavaleries, d’hommes à pieds armés d’arcs, d’épées et de cimeterres, et de leurs impressionnants Mûmakils. Il avait été facile de les rallier à leurs causes, étant un peuple très pauvre, les Haradrims se soumirent aux promesses de richesses et aux grandes menaces.

En ces temps-là, le mal ne s’était pas manifesté vers eux, depuis plus d’une centaine d’années. Dans un des grands clans nomades du désert, il y avait Halvart, un des seuls Haradrims bons et justes. Il était assez brillant pour la maîtrise des armes au corps à corps, surtout pour ce qui était de l’épée, auquel il partageait un entraînement quotidien avec son fidèle ami et disciple Haradan.

Contrairement à ce dernier qui avait une peau très clair, Halvart avait une peau brune. Il avait une belle carrure, et il possédait la force de soulever de lourdes choses.

Un jour, qui semblait comme tous les autres, vint une meute de créatures chevauchées par des êtres répugnants. Ceux-ci ne semblaient pas habitués par la chaleur du désert, et à en voir leur nombre, on comprenait qu’ils avaient perdus des leurs lors de leur traversée. Le plus imposant d’entre eux s’avança vers le chef du clan. Chef du clan qui d’ailleurs, était le plus présentable : longue tunique brodées de tissus rouges et noirs, colliers et boucles d’oreilles en or, cheveux coiffés et attachés par des rubans, une longue épée courbée à la main…

La créature, étant un Orc, descendit de sa monture, une sorte de loup maléfique au service de Sauron, appelé Warg. Il transmit alors un message venant du Mordor, les rappelant à faire la guerre avec eux.

Le chef réunis le conseil dans sa tente. De nombreuses heures, ils discutèrent, pesèrent le pour et le contres, mais ils conclurent au final qu’il se joindrait à eux lors de cette guerre.

Halvart, le héros de ce récit, apprit la nouvelle. Il n’était pas très d’accord au fait qu’ils se joignent au seigneur des ténèbres, mais il ne pouvait discuter, risquant d'attirer la colère des siens sur lui.

Dans tous l'Harad on avait envoyé des messagers afin de réunir les soldats Haradrims. Tous devraient se rendre en la Demeure de Sauron.

Le chef prépara plusieurs troupes qui traverseraient le désert vers le Nord, pour rejoindre le Mordor. Halvart fit partie du deuxième groupe, tout comme son ami Haradan.

Deux semaines passèrent avant que cette traversée s’achève. Ils s’établirent dans un bois, à la frontière du Gondor, et partirent à la chasse : cela faisait plusieurs jours qu’ils n’avaient pas mangé de bonne viandes, à part des scarabées du désert et des lézards.

Ils partirent à dix, armés d’arc et de lance. Ils traquèrent toutes sortes d’animaux, réussirent à abattre un cerf et un sanglier, quand soudain, ils entendirent les claquements de sabots d’un cheval. Ils virent alors, cachés dans les fourrés, un éclaireur du Gondor, sur son cheval.

Un archer Haradrim tira une flèche, qui s’abattit sur le flanc droit du destrier, et ce dernier tomba. Tous les Haradrims se ruèrent alors sur le Gondorien, près à le tuer. Une lance lui transperça le corps. Mais soudain, Halvart, qui était aussi de la chasse, décida d’agir. Tout en s’interposant entre le Gondorien et les Haradrims, il cria :

« -Laissez-le !

-Et pourquoi devrions-nous le laisser tranquille ? Demanda l’un des archers, en colère.

-Quand arrêterez-vous d’être esclaves du seigneur des ténèbres tandis que nos semblables se font massacrer ! Rugit Halvart en tirant sa lourde épée du fourreau.

-Ces gens-là ne nous ressemblent pas ! Grogna un autre Haradrim, ils sont faibles et choisissent le mauvais camp ! »

Un combat s’engagea entre Halvart et ses (anciens) compagnons. Le fait que notre héros pratiquait de l’entraînement souvent le sauva ce jour-là, car dans le cas contraire, il n’aurait pas survécu.

Non loin de là, au camp des Haradrims, le fracas des armes se fit entendre. Haradan prit son épée, et courut en direction des combats. C’est là qu’il vit son ami défendre un Gondorien blessé, combattre les siens. Haradan chargea les Haradrims, et aida son maître Halvart. La troupe se vit être éliminée, jusqu’à ce que le dernier s’enfuie à travers les bois.

Halvart se baissa sur l’éclaireur blessé.

« -Ainsi reste-t-il encore des hommes d’honneur dans votre peuple… Murmura le Gondorien entre deux gémissements de douleur.

-Nous allons vous aider, dit Haradan.
-Non ! Laissez ! Cette blessure est trop profonde… Il ne me reste plus que le temps de vous aider… au mieux pour que vous vous surviviez.

L’éclaireur cracha du sang.

-Sur la selle de mon cheval, vous trouverez des provisions, de l’eau, et une cuirasse. Prenez aussi ma cape, c’est un présent inestimable que j’insiste pour que vous la preniez…

-C’est trop nous offrir… Avoua Halvart.

-Avec tous cela, vous arriverez à survivre pendant longtemps… vous devrez partir de ces environs le plus vite possible… sinon vos anciens compagnons vous trouverons et vous tuerons. Il vous faut partir vers l’Est…

-Nous n’allons pas vous laisser ici ! Dit Haradan.

-Partez… ne perdez pas de temps… et tenez, dit-il en sortant un étrange objet, voici ma trompe. Soufflez dedans, et de l’aide arrivera si vous êtes un jour en faiblesse contre l’ennemi. »

Le Gondorien rendit l’âme, Halvart prit la trompe, suivit les indications donnée en prenant les affaires sur la selle, se vêtit de l’équipement et de la cape couleur verte. Celle-ci représentait une épée, surmontée par deux ailes déployées. Il tendit une armure de cuir à Haradan.

Puis, il demanda à celui-ci de lui couper les cheveux, pour éviter qu’on le reconnaisse. Lui qui portait d’habitude ses cheveux bruns long… il se retrouvait presque chauve à la fin ! Haradan lui, changea ses habits de Haradrim en mettant des vêtements de l'éclaireur sur la selle du cheval.

Ils honorèrent tout de même le corps de l’éclaireur, en le recouvrant de feuillage et de fleur, et en conseillant son âme à Mandos.

Ils partirent alors vers l’Est, a travers des plaines, des forêts, des rivières et des collines, des montagnes et des lacs. Et enfin, ils arrivèrent dans une pays paisible : Le Pays de Bree, abritant les champs et les Collines de Bree.

Ayant appris que les forces du mal convoitaient cette région, Halvart décida de s'établir en ce lieu. Il acheta une maison, et s’établit dans le village de Bree.

Quelques mois plus tard, alors qu'ils venaient de livrer de sanglants combats au nord, et qu'il se reposait au Poney Fringant, avec son disciple Haradan, une chope d'hydromel à la main, une étrange femme couverte de noir et encapuchonnée leur apparut, et leur parla à voix basse.

Ils discutèrent quelques temps : Halvart apprit qu'elle se nommait Anamaria, et qu'elle était la dirigeante d'une confrérie de héros appelés : les Pilleurs de l'Ombre. Il fut soudainement étonné lorsqu'elle lui proposa de se joindre à eux, mais quand il y réfléchit bien, il se dit que ce ne serait pas si mal de trouver enfin des compagnons afin d’œuvrer contre les forces de Sauron, et contre son peuple traître.

Il fut fier de se joindre à eux, ainsi que son ami Haradan, et tous deux surent que dorénavant, ils avaient un but dans leur nouvelle vie.


_________________


"Tuer avant d'être tué"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Terreur des ténèbres
Messages : 2279
MessageSujet: bio   Mer 14 Mai - 22:42

Il me semble que je n'avais jamais encore lu cette bio, elle est pas mal du tout est très bien écrite ! Et puis ça change d'incarner un haradrim Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Démon/Démone de l'Obscurité
Messages : 2563
MessageSujet: Re: Halvart   Jeu 15 Mai - 12:15

En effet soeurette  Razz 

_________________


"Tuer avant d'être tué"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Terreur des ténèbres
Messages : 2279
MessageSujet: halvart   Jeu 15 Mai - 14:09

eheh oui je suis bien partie pour, et ton histoire est très intéressante, pour une fois je vais incarner un perso pas forcément bien gentil au départ.

J'espère que ton avatar te plait Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pickpocket
Messages : 84
MessageSujet: Re: Halvart   Lun 1 Déc - 18:34

j'aime vraiment beaucoup ta bio et surtout l'idée de génie que tu as eu de faire un haradrim Wink. Très bien écrit mais juste un truc bizare c'est le fait que les chasseurs trouve un sanglier et une biche dans un désert. Mais bon c'est rien du tout et on trouve bien un kraken dans un lac de 10m XD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Démon/Démone de l'Obscurité
Messages : 2563
MessageSujet: Re: Halvart   Lun 1 Déc - 19:46

Merci beaucoup Smile Avec ça, tu comprendras sûrement mieux la BD Wink

Eh ben, en fait si, c'est logique ^^ Ils ne sont plus dans le désert, mais dans des contrées plus au Nord, vers le Gondor, où logiquement (mes faits ne sont pas avérés ^^) on pourrait trouver du gibier de cette sorte Smile . Mais je n'ai pas vraiment expliqué qu'ils avaient quitté le désert, du coup, ce n'est pas ta faute ! Razz

_________________


"Tuer avant d'être tué"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Halvart
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Pilleurs de l'Ombre :: 
Role - Play et artistes
 :: BACKGROUND DES PERSONNAGES
-
Sauter vers: