Les Pilleurs de l'Ombre
Bienvenue sur le forum des Pilleurs de l'Ombre !

Les Pilleurs de l'ombre est une confrérie présente sur le Seigneur des anneaux Online, sur le Serveur Sirannon.

Envie de rejoindre notre confrérie ? Venez vous vous inscrire dans DEMANDE DE RECRUTEMENT.

Inscrivez vous avec votre nom de personnage principal.


Chaque être a sa destinée propre. Le seul impératif est de la suivre et de l'accepter, où qu'elle mène.

Même parmi les Ombres.

(adoptez adblock plus pour ne plus être géné par la pub )


 

Partagez | 
 

 L'Histoire de Feredoc - partie 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
chercheur/chercheuse de trésors
Messages : 491
MessageSujet: L'Histoire de Feredoc - partie 3   Sam 19 Mar - 18:21

Feredoc à la Voix d'Or

Il faisait nuit et il pleuvait lorsque Feredoc atteignit Bourg de Touque. Il fut rapidement reconnu comme étant le fils de Hobson Touque et fut recueilli par Mamie Bogueuse qui lui offrit le couvert pour la nuit, ainsi qu’une rafraichissante pinte et un délicieux ragoût de sanglier bouilli dont il ne fit qu’une bouchée. Il fut ensuite temps de se coucher et Feredoc dormi d’un sommeil paisible et réparateur.

Le lendemain, le jeune Hobbit se mis en quête de tâches diverses qui pourraient lui occuper les mains et, dans la même journée, fut engagé comme bûcheron à la Ferme de Longo Galgalis, principal fournisseur de bois des Bourg de Touque et du Grand Smial, ainsi qu’il fut engagé par Polo Fierpied pour l’aider dans la maintenance des ruches dont le miel était particulièrement apprécié par tous les Hobbits de la Comté.
Là, devait-il aussi protéger les ruches et les petites abeilles contre les assauts incessants des ours dont les tanières se trouvaient non loin.

Les mois passèrent sans encombre et Feredoc trouve sa place parmi les habitants de Bourg de Touque. Aux côtés de Longo Galgalis, il apprit à travailler le bois, en plus de le couper, et faisait preuve d’une grande dextérité dans la confection d’objets en tous genres, qu’ils soient utiles ou simplement décoratifs. Plus d’une fois avait-il été envoyé dans la demeure du Thain en personne pour différentes livraisons de bois et, par la suite, pour fabriquer des armoires toutes neuves pour remplacer celles qui se trouvaient dans la bibliothèque et qui étaient rongées par les termites.
Bref, Feredoc était un Hobbit respecté, dont le travail était des plus apprécié !

Mais un jour, alors que tout se passait pour le mieux et que le soleil brillait dans le ciel, faisait profiter tout le monde de ses doux rayons chauds, une fillette en pleurs surgit sur la place centrale de Bourg de Touque en criant que sa famille avait été attaquée sur la route qui menait à Castelbois. Non sans peine, la fillette expliqua qu’elle et sa famille revenaient d’un séjour à Bree et qu’ils avaient été attaqués alors qu’ils rendaient visite au Vieil Odo, dont la ferme se situe dans le Pays des Collines Vertes.

Après un long interrogatoire et quelques tasses de chocolat chaud, l’histoire devenait plus claire : la Ferme à Feuilles du Vieil Odo avait été prise d’assaut par une bande de brigands menés par un certain « Gros Tom », leur but étant de s’installer dans la ferme et de faire travailler le Vieil Odo pour eux, tel un esclave, à la production d’herbe à pipe.

Il n’en fallut pas plus pour raviver le brasier qui brûlait dans le cœur de Feredoc et son aversion pour le mal refit surface. Il s’en voulut de s’être lassé attendrir par la vie tranquille et paisible qu’il avait trouvé à Bourg de Touque, oubliant sa mission première qui était d’éradiquer le mal de la Terre du Milieu.
Le jeune Hobbit se porta volontaire pour prendre part à la petite expédition envoyée pour aider le Vieil Odo et la famille de la fillette qui, arrivée au mauvais moment, s’était vue devenir des otages.
Armé de sa hache de bûcheron et de sa harpe enchantée (ce qui ne manqua pas de faire soulever quelques sourcils pleins de surprise), Feredoc prit la direction de Castelbois avec d’autres Hobbits courageux, dont son ami Polo Fierpied qui avait dès lors confié la maintenance des ruches à son cousin.

Après avoir marché pendant deux petites heures, l’expédition atteignit enfin sa destination et les Hobbits se dispersèrent et se placèrent tout autour de la ferme. Les brigands étaient nombreux et des gardes étaient postés à toutes les issues. Heureusement, aucun ne semblait porter d’armes à longues portées. Ces humains arrogants pensaient sans doute pouvoir faire face aux Hobbits sans devoir prendre de grandes précautions.

Mais ils auraient dû !
Car quelques minutes plus tard, toute la troupe de Hobbits (qui se composaient d’une petite vingtaine d’individus) surgit des broussailles pour se ruer sur les brigands. La bataille fut terrible et dura plus longtemps que les Hommes ne l’auraient certainement prévue ! Mais les Hobbits étaient robustes et tenaces et ils ne se laissèrent pas faire.
Comme le lâche qu’il était, le Gros Tom, le chef des brigands, tenta de prendre la fuite lorsqu’il vit que la bataille tournait à son désavantage. Mais il fut bien vite rattrapé par Feredoc qui avait capté la manœuvre du brigand.

Feredoc finit par sortir sa harpe enchantée et se mit à jouer des notes mélodieuses qui frappèrent le Gros Tom de plein fouet. Des rais de lumière d’une blancheur éclatante et pure semblaient surgir de nulle part et frapper le brigand de toutes parts et, en dernier recours, Feredoc fit appel à son arme la plus redoutable : sa voix ! Sa voix qui fit trembler la terre sous les pieds du Gros Tom et qui, pour finir, frappa le brigand de plein fouet et l’acheva sans ménagement. Le Gros Tom, tout secoué et évanoui, fut capturé alors que tous ses hommes de main furent tués ou mis en déroute. La ferme avait été mise à mal, envahie par les flammes et la désolation, mais les Hobbits réussirent à la sauver et à en préserver les précieuses récoltes. Il suffirait de la remettre en état et Feredoc fut le premier à se porter volontaire.

A leur retour à Bourg de Touque, les membres de l’expédition ne tardèrent pas à raconter les prouesses de Feredoc et celui-ci fut surnommé « Feredoc à la Voix d’Or ». Un grand festin fut organisé pour célébrer la libération de la ferme du Vieil Odo, ainsi que la libération du Vieil Odo lui-même et des parents de la fillette qui retrouva le sourire. Bien sûr, quelques Hobbits furent touchés durant la bataille et certains furent grièvement blessés, mais leurs jours n’étaient pas en danger. Parmi les blessé figurait Polo, l’ami apiculteur de Feredoc et pendant la convalescence de Polo, Feredoc veilla sur les ruches.

Mais cet incident à la Ferme à Feuilles sonna une nouvelle fois l’alarme dans la tête du jeune Hobbit, lui signalant que le mal n’avançait que trop ! Et de voir qu’il s’insinuait de plus en plus au sein de sa terre natale, fraîche et pure, le rendait malade !

Aussi, lorsque Polo fut remis sur pied et que la Ferme fut reconstruite, décida-t-il de continuer son périple, avec pour ambition de continuer à entraîner ses capacités spéciales pour devenir ce que l’Arbre-Qui-Parle avait nommé un « Guerrier des Chants » des plus redoutables, pour qu’il puisse, malgré sa taille, tenir tête à l’ennemi.
Et c’est en pleine nuit que Feredoc prit la poudre d’escampette, non sans avertir ses amis de son départ, et qu’il prit une seconde fois la route qui menait à Castelbois, pour ensuite se diriger vers le Nord-Est, faire une halte à Stock et passer le Pont du Brandevin par une belle journée d’été.

Feredoc continua ensuite vers l’Est et finit par atteindre la ville de Bree au coucher du soleil.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'Histoire de Feredoc - partie 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Histoire de Feredoc - partie 3
» Conflits en Europe - Deuxieme partie du XIXeme Siecle
» Livre Premier - Partie II - Pré-Histoire
» [Univers] La partie de l'histoire BIONICLE que vous détestez le plus
» Red Dead redemption Mode histoire/coop

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Pilleurs de l'Ombre :: 
Role - Play et artistes
 :: BACKGROUND DES PERSONNAGES
-
Sauter vers: